Focus

Un forum pour faire dialoguer les religions

Pour cette troisième édition du désormais incontournable Forum des religions, c’est de tolérance dont sera est question. Une manifestation originale déclinée autour de rencontres, échanges, conférences, débats contradictoires, ateliers, tables-rondes concerts, autour de représentants des cultes, mais aussi de personnalités de la société civile, invitant à un « pas de côté » réflexif et participatif bienvenu, dans une société toujours plus complexe. Rendez-vous du 24 au 26 février.


La tolérance : un concept pertinent qui, de prime abord et particulièrement en démocratie, fait consensus et passe donc pour politiquement correct. Lorsque, pourtant, la notion de tolérance est juxtaposée avec des mots comme « foi », « croyance » ou « religion », les règles du jeu se compliquent un peu plus. Certains même y voient alors des notions antinomiques voire rapidement impossibles à réconcilier... Qu’en est-il vraiment ?

C’est autour de ces questionnements ouverts et passionnants que le Forum des religions invite à débattre, réfléchir, contribuer en faveur du dialogue interreligieux, lors de trois jours, fin février.

« Lieu commun pour parler, dialoguer et réfléchir ensemble »

« Le Forum des religions est une manifestation passionnante et une vraie chance : celle d’avoir un lieu commun pour parler, pour dialoguer et pour réfléchir ensemble sur des questions importantes qui nous préoccupent tous, introduit Karsten Lehmkühler, professeur à la Faculté de théologie protestante et directeur du Comité scientifique du forum. Le but n’est pas seulement un débat sur le phénomène religieux, mais bien plus un entretien entre différentes religions et cultes, comme aussi entre les religions et d’autres visions du monde. La question de la tolérance se prête particulièrement à une telle rencontre, et on peut s’attendre à des dialogues et des discussions riches et engagés ! »

« Plus que jamais, la tolérance est au cœur des enjeux de nos sociétés, complète Mathieu Schneider, vice-président Culture, science-société et actions solidaires de l’Unistra. À l’heure où le repli identitaire gagne chaque jour un peu plus de terrain, où l’on préfère la facilité de l’échange avec celle ou celui qui nous est familier à celle d’une confrontation à l’inconnu, il devient urgent de comprendre l’Autre, celui qui ne pense pas comme nous, celui qui ne croit pas comme nous. Le Forum des religions crée un espace propice à ce dialogue et se nourrit de la pluralité des regards, celui de l’intellectuel comme celui du quidam, celui du musulman comme celui du Juif. L’université assumera son rôle d’éclairer ces débats et d’y prendre activement part. »  

Voici, en avant-première, les des grands rendez-vous auxquels vous convient les organisateurs du forum - la Région Grand Est, la Ville de Strasbourg et l’Université de Strasbourg, rejoints par la Collectivité européenne d’Alsace.

Jeudi 24 février (à l’Aubette)

  • Religion en prison, le rôle clef des aumôneries
    - Préambule (14 h - 14 h 45)
    - Table-ronde et débat (15 h 15 - 16 h 45)

  • La religion peut-elle être tolérante ? Entre fidélité et ouverture
    Table-ronde (18 h - 20 h)
     

Vendredi 25 février (au Palais universitaire)

  • Grandes questions
    - Conviction, tolérance et vérité (10 h - 11 h)
    - Les relations interreligieuses dans l'Empire ottoman du 19e siècle (11 h - 12 h)

  • Ateliers thématiques (au choix)
    - Atelier A Laïcité et tolérance / Atelier B Peut-on tout tolérer ? (14 h - 15 h)
    - Atelier C Le dialogue interreligieux : facteur de tolérance ? / Atelier D Les relations entre sunnites et chiites (15 h 30 - 16 h 30)

  • Témoignages
    La connaissance, l’art, la cuisine, les rencontres... Quand la vie quotidienne est vectrice de tolérance (18 h - 20 h)
     

Samedi 26 février (nouveauté, un après-midi dédié à la jeunesse et aux familles)

  • Café des religions Jeunesse et tolérance (14 h 15 - 15 h 15, à l’Aubette)
    Je tolère…, tu tolères…, elle/il tolère..., nous tolérons…, Tu me tolères ou quoi ?
    Ouvert aux jeunes de 15 à 20 ans, organisé par le groupe interreligieux Le Pont. Inscription obligatoire.

  • Spectacle des Sacrées journées (16 h - 17 h, à l’Aubette)
    Artistes invités :
    - Khadija El Afrit (chants musulmans)
    - Isabelle Marx et la chorale Saoudara (chants juifs)
    - The Sparkle Family (chants chrétiens et gospels)

  • Conversation (18 h - 20 h, au siège du Conseil régional)
    La tolérance religieuse est-elle une utopie ?

  • Samedi soir avec les religions (19 h 30 - 22 h 30)
    Proposée pour la toute première fois, ce temps fort est l’occasion de découvrir les principales religions présentes en Alsace à travers la visite la visite d’une trentaine de lieux de culte répartis sur les villes de Colmar, Haguenau, Mulhouse, Sélestat et Strasbourg.
     

Plus d’informations et programme à venir

Les médias de l’université se ... Changer d'article  Les lignes directrices du budg...