Focus

Les médias de l’université se reconfigurent

« Opération : simplification » pour les médias de l’Université de Strasbourg ! A compter de début mars, L’Actu et le site recherche.unistra.fr laissent la place à un nouveau quotidien en ligne, Savoir(s) le quotidien, adossé à son grand frère papier. Le site Unistra se positionne plus fortement sur une cible externe, avec des informations pratiques, et Ernest continue à véhiculer les informations à vocation uniquement interne. Pourquoi, comment ? Les explications de Frédéric Zinck, responsable du pôle Médias du Service de la communication.

Que se passe-t-il très concrètement le 8 mars prochain ?

Un petit dernier va être propulsé dans l’écosystème des médias Unistra. Savoir(s) le quotidien portera, sur un site alimenté au jour le jour, l’ensemble des informations éditorialisées, tout ce qui fait la richesse de la vie et raconte les activités de l’Université de Strasbourg.

Vie culturelle, grand projets administratifs, suivi des chantiers, découvertes scientifiques, talents en recherche et portraits passion… il regroupera en un seul lieu tout ce que l’on trouvait jusqu’à présent dans L’Actu et sur le site recherche.unistra.fr, ainsi que certains contenus publiés aujourd’hui sur le site unistra.fr. Tout ce qui a déjà été publié dans ces deux médias ne disparaît évidemment pas, mais sera archivé et restera accessible.

La cible se trouve de fait élargie, puisqu’on s’adresse aussi bien à la communauté universitaire (étudiants, enseignants, personnels administratifs) qu’à l’extérieur de l’université.

Pourquoi ce changement ?

Savoir(s) le quotidien n’a pas vocation à se rajouter aux médias existants, mais sa création a, au contraire, été pensée dans une logique de simplification (cf. schémas).

Le paysage médiatique de l’Université de Strasbourg – signalons-le, une exception au niveau national – s’est complexifié au fil du temps : refonte du portail unistra.fr en 2009, création de L’Actu quelques mois plus tard pour accompagner la fusion ; création du site recherche.unistra.fr en 2015… On en était arrivés à un système en silos, avec une démultiplication de la même information sur chacun de ces supports. Parallèlement, en dix ans, les réseaux sociaux ont pris de plus en plus d’importance, et nos audiences se sont disséminées.

C’est l’arrivée d’Ernest, en 2019, en tant que canal privilégié pour la communication interne, qui a accéléré notre prise de conscience de ce besoin de refonte vers davantage de simplification.

Très concrètement, l’information pratique (formations, inscriptions) va désormais être portée par le site portail ; l’information sur mon travail au quotidien, à vocation uniquement interne, sur Ernest ; l’information minute par minute par les réseaux sociaux ; et l’information éditorialisée, approfondie, sous forme d’articles, de diaporamas, de vidéos… sur Savoir(s) le quotidien : à chaque usage, à chaque besoin, son média !

Ernest et le site Unistra se feront bien sûr l’écho des derniers sujets importants du quotidien.

Et la relation entre Savoir(s) le quotidien et Savoir(s) le magazine, dans tout ça ?

En nommant ce nouveau média ainsi, on souhaite capitaliser sur la notoriété existante du trimestriel papier. Les deux seront pensés en articulation : si l’actualité au quotidien est portée par le site, Savoir(s) papier en sera le prolongement. Sa formule a aussi été repensée : de trimestriel il devient semestriel (deux numéros par an et plus trois) avec un nombre de pages augmenté, portant désormais uniquement des dossiers thématiques, comme le dernier sur le vaccin ou le prochain consacré au sport. Savoir(s) le quotidien, en ligne, pourra proposer des contenus enrichis par rapport au papier, sous forme de diaporamas photos, de sons, de vidéos…

Le côté « rendez-vous » de L’Actu, auquel certains étaient attachés, n’est pas perdu, puisqu’un condensé des informations essentielles de la semaine sera envoyé chaque fin de semaine, selon un système d’abonnement.

Comment se déploie ce projet ?

C’est un travail de longue haleine, débuté il y a deux ans, que la pandémie a bien sûr quelque peu retardé. Mais l’équipe du pôle Médias, qui le porte en plus de son travail d’alimentation quotidien des médias, reste très motivée à le voir aboutir. Les nombreux groupes de travail ont véritablement commencé à phosphorer il y a un an et demi. L’autre pôle du Service de la communication, Projets, est bien entendu associé à l’élaboration du plan de communication pour accompagner le changement. Un comité d’utilisateurs a également été consulté, en début de projet, et les retours des contributeurs de nos médias ont été pris en compte pour aboutir à notre schématisation finale.

Tout le processus officiel de présentation et validation auprès des instances a été suivi.

C’est un chantier qui mobilise du monde et beaucoup de compétences techniques : rédactionnel, web, graphisme… Nous vous en rendrons compte plus en détail dans le prochain – et dernier numéro de L’Actu, le 25 février !

Propos recueillis par Elsa Collobert

  • Savoir(s) le quotidien sera propulsé le 8 mars prochain ! Rendez-vous sur : savoirs.unistra.fr
    Et pour ne rien manquer de l’actualité de l’Université de Strasbourg : abonnez-vous et recevez chaque semaine « L’essentiel » des sujets qui seront traités.

Savoir(s), transversal, pluridisciplinaire et dynamique par essence

Quelle sera l’essence de Savoir(s) le quotidien ? « Pas de sans plomb ni de diesel polluants ! », sourit Frédéric Zinck. Les ingrédients magiques de Savoir(s) nouvelle formule, ce serait plutôt, « en plus d’une équipe motivée et compétente », cinq rubriques transversales, « pluridisciplinaires et dynamiques, à l’image de l’université dont le magazine se fera le reflet » :

  • Talents : ils sont chercheurs, étudiants, personnels et portent des initiatives, se distinguent par leur profil, des prix, des projets originaux, professionnels ou personnels ;
  • Campus : évènement culturel, nouvelle infrastructure, vie étudiante, initiative de la communauté universitaire… Retrouvez ici l’environnement de travail, de vie et d’échange de l’université ;
  • Innovation : une découverte, une recherche, de nouveaux projets pédagogiques, administratifs ou des partenariats, l’innovation est au cœur de l’université ;
  • Société : sujets sciences, société et économie liés à la recherche ou à des initiatives de terrain en lien avec des problématiques actuelles ;
  • Eclairage : mise en lumière et décryptage d’un projet, une recherche, une actualité.

« Pour nous donner véritablement le ton d’un magazine d’information attaché au rythme quotidien de l’actualité, nous avons souhaité nous éloigner d’un rubricage institutionnel, par ailleurs porté par le site portail. » Les cinq rubriques ont ainsi toutes été conçues pour être le plus transversales possibles : « Si on prend l’exemple de la rubrique Talents, on pourra aussi bien y retrouver des informations sur un prix Nobel que le portrait d’un personnel administratif champion de ju-jitsu brésilien, un étudiant porteur d’un projet pour sauver les abeilles ou une scientifique lauréate d’un prix récompensant ses recherches ».

En complément, l’encart Ailleurs sur le web présentera une veille consacrée à la présence de l’Université de Strasbourg et de la parole de nos experts dans d’autres médias numériques.

  • Pour ne rien manquer de l’actualité de l’Université de Strasbourg : abonnez-vous et recevez chaque semaine « L’essentiel » des sujets qui seront traités.

Jeune création - La Pokop se d... Changer d'article  Un forum pour faire dialoguer ...