Focus

Présidence française de l’Union européenne : l'Université de Strasbourg plus européenne que jamais

L'Europe irrigue le quotidien de l'Université de Strasbourg pendant six mois : ceux de la présidence du Conseil de l’Union européenne (PFUE), qu'assume de nouveau la France en 2022, quatorze ans après son dernier exercice. Résolument européenne, l’Université de Strasbourg organise à cette occasion une série d’événements tournés vers l’Europe. Sept des 80 événements nationaux labellisés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) sont organisés par notre université.

« La vocation européenne de notre université avec, entre autres, Eucor - Le Campus européen, et Epicur, nous qualifie pour être aux avant-postes de l’Europe. L’Université de Strasbourg a à cœur de faire vivre l’idéal européen d’une université qui se réclame des valeurs de l’humanisme rhénan, souligne le président de l’Université de Strasbourg Michel Deneken, en ces premiers jours de présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE). Convaincue que les grands défis environnementaux, scientifiques et académiques ne pourront être relevés qu’à l’échelle européenne, l’Université de Strasbourg s’inscrit au sein de la PFUE en organisant ou participant à de nombreux évènements et réunions décisives.

Notre implication active dans la PFUE manifeste de façon concrète et visible l’engagement européen de l’Unistra et traduit notre volonté constante de participer à la construction d’un espace européen de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de peser dans ce paysage. A ce titre, il nous paraît vital de mettre les alliances européennes au cœur du débat de la PFUE, notamment pour accroître la mobilité de nos étudiants, enseignants, chercheurs et membres du personnel et la rendre accessible au plus grand nombre. Faut-il souligner la richesse du multilinguisme européen, un des atouts de notre université au sein de l’alliance Epicur. Un défi de taille sera, dans cette perspective, de mettre en place des diplômes européens. »

Puissance, relance, appartenance

Comme l’a présenté le président de la République, la PFUE portera les enjeux de puissance, de relance et d’appartenance. Pour chacun d’eux, la contribution des universités et de l’enseignement supérieur et de la recherche est déterminante. Frédérique Vidal l’a souligné, l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation seront « des secteurs clés de la présidence française : c’est pourquoi le Mesri portera un programme ambitieux qui se déclinera en treize événements ministériels, auxquels s’ajouteront près de 80 événements labellisés partout sur le territoire ». L’Université de Strasbourg en porte sept, qui aborderont l’Europe au travers de différentes thématiques : villes, développement durable, cultures, langues, recherche, enseignement supérieur, etc. et est impliquée dans de nombreux événements partenariaux. L’université sera également associée aux sessions de travail d’experts de l’UE à Strasbourg, en avril 2022.

Deux événements ont d’ores et déjà eu lieu : le séminaire franco-allemand Villes et énergies en Europe, organisé le 12 janvier par la Faculté des sciences sociales de l’Université de Strasbourg et le laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (Sage, UMR 7363, CNRS-Unistra) ; et le cycle de conférences L’Europe du futur, quels défis ? Plurilinguisme, compétitivité et innovation organisée les 13 et 14 janvier en partenariat avec l’Université franco-allemande (UFA) et l’alliance Epicur.

A venir :

  • À la rencontre de l’Europe sociale, le 5 février 2022, projection-débat en avant-première d’un film documentaire dans le cadre de la Nuit de l’Europe, organisée par Sciences Po Strasbourg et le Centre universitaire d'enseignement du journalisme (Cuej) par l’Université de Strasbourg et Le Monde.
  • Colloque Le rôle de la propriété intellectuelle pour structurer les interactions entre science et industrie : quelle perspective européenne ?, le 7 février 2022, organisé par l’Institut européen entreprise et propriété intellectuelle (IEEPI), en collaboration avec le Bureau d'économie théorique et appliquée (Beta, UMR 7522) de l’Université de Strasbourg.
  • Les alliances d’universités européennes, des atouts pour les espaces européens de la recherche et de l’enseignement supérieur. L’exemple de l’alliance Epicur, le 12 avril 2022, organisé avec l’alliance Epicur.
  • Journée de l’innovation trinationale Innovation dans le Rhin supérieur (Innovation Day Upper Rhine), le 12 avril 2022.
  • Rencontre Quelles sont les principales priorités du plan de relance européen pour la recherche et l’éducation ?, le 3 mai 2022

Qu’est-ce que le Conseil de l’Union européenne ?

Réunissant les ministres des États membres par domaine d’activité, le Conseil de l’Union Européenne est, avec le Parlement européen, le co-législateur de l’UE. Dans la procédure législative ordinaire, les deux institutions amendent les propositions faites par la Commission européenne. Au nom des 27 États membres, la France va présider l’une des sept institutions de l’UE (Parlement européen, Conseil européen, Conseil, Commission européenne, Cour de justice de l’UE, Banque centrale européenne, Cour des comptes) et l’une des quatre principales, constituant le carré institutionnel.

L'Université de Strasbourg vou... Changer d'article  Un an après le Brexit, quel im...