Focus

Nouvelle organisation pour le cabinet de la présidence

Garantir la cohérence et la lisibilité de la stratégie de l’équipe de présidence, assurer un appui au président et aux vice-présidents, une coordination entre l’équipe de présidence et l’administration, les directeurs de composantes et les directeurs d’unités de recherche et consolider les relations institutionnelles : les missions du cabinet de la présidence sont très larges. La nouvelle organisation du cabinet mise en place à la rentrée 2021 permet aujourd’hui d’optimiser ces missions et d’en prioriser certains axes.

La direction du cabinet de la présidence est assurée par Jérôme Castle. Anne-Isabelle Bischoff en est la directrice adjointe et Quentin Menigoz, le chef de cabinet. Cinq assistantes et une chargée de projet viennent en appui à ce trio. « Quentin Menigoz assure les affaires courantes : gestion et suivi du mailing - courrier entrant et sortant - agendas et représentations du président - questions protocolaires, Anne-Isabelle Bischoff et moi-même, nous sommes répartis le suivi des portefeuilles des vice-présidents (VP) (voir encadré), ce qui implique une excellente circulation de l’information », explique Jérôme Castle. La réflexion s’est faite au printemps dernier, en lien avec la nouvelle mandature et un nombre de vice-présidents passé de onze à quinze. En plus d’échanges réguliers avec le président, deux séminaires de l’équipe de présidence en mai et en août ont permis d’éprouver et d’optimiser cette organisation.

Affirmer le conseil et l’accompagnement à la décision politique

« Nous avons été à l’écoute des besoins de la nouvelle équipe avec une question centrale qui a animé cette co-construction : quelles sont vos attentes vis-à-vis d’un cabinet ? », commente Jérôme Castle. Le rôle transversal du cabinet est d’être en appui de l’équipe de présidence. Avec cette nouvelle organisation, le conseil et l’accompagnement à la décision politique se sont affirmés. « Nous avons aujourd’hui une compréhension plus fine des dossiers et une imprégnation plus forte dans la stratégie politique. Du temps est également dégagé pour être proactif dans l’organisation de rencontres avec nos partenaires institutionnels et pour approfondir le dialogue avec les composantes et les laboratoires », commente Anne-Isabelle Bischoff.

Exigence et co-construction sont au rendez-vous

La représentation politique de l’équipe de présidence au sein de l’université et à l’extérieur fait également partie d’une des missions prioritaires du cabinet. « Cette dimension des représentations politiques et du protocole est une gymnastique sensible et exigeante qui est importante dans toutes les interactions », explique Jérôme Castle. La réunion hebdomadaire avec l’ensemble des assistantes rattachées au cabinet et aux différents VP en est un rendez-vous incontournable. « Il s’agit d’y croiser l’ensemble des agendas en lien avec les dossiers en cours, ce qui nous permet de hiérarchiser et prioriser certaines actions », ajoute Anne-Isabelle Bischoff.

Le retour sur certains dossiers lors des réunions hebdomadaires avec le président, le premier vice-président et la directrice générale des services, complétée par la relation aux vice-présidents et aux élus des conseils centraux sert également à alimenter l’ordre du jour du conseil de présidence hebdomadaire, de la conférence des directeurs de composantes et des instances délibératives.

La nouvelle organisation de la Direction générale des services avec la création de deux nouveaux services, la Direction du pilotage et de l'amélioration continue (DPAC) et la Mission prospective et stratégie (MIPS) sont également des éléments déterminants. « Ce sont des acteurs clés et des intervenants privilégiés pour conforter nos missions. Il s’agit aujourd’hui de mettre en musique l’ensemble de ces nouveaux éléments et les différents outils de suivis émergents avec l’agenda stratégique. L’exigence du président et de son équipe est là et l’ambition de continuer à co-construire ensemble est réelle », ajoute Jérôme Castle.

Frédéric Zinck

Répartition des liens avec les vice-présidents

Jérôme Castle :

  • Frédérique Berrod, vice-présidente Finances
  • Elisabeth Demont, vice-présidente Ressources humaines et dialogue social
  • François Gauer, vice-président Politique numérique et démarche qualité
  • Isabelle Kraus, vice-présidente Egalité, parité, diversité
  • Nicolas Matt, vice-président Patrimoine
  • Laurent Schmitt, vice-président Développement durable et responsabilité sociétale
  • Mathieu Schneider, vice-président Culture, science-société et actions solidaires

Anne-Isabelle Bischoff :

  • Rémi Barillon, vice-président Recherche, formation doctorale et science ouverte
  • Catherine Florentz, vice-présidente Prospective et actions stratégiques
  • Alexandra Knaebel, vice-présidente Formation et parcours de réussite
  • Jean-Marc Planeix vice-président Partenariats académiques et gouvernance
  • Irini Jacoberger, vice-présidente Europe et relations internationales
  • Jean Sibilia, vice-président Politique hospitalo-universitaire et territoriale en santé
  • Alexandre Meny, vice-président Vie universitaire

Violences sexistes, sexuelles ... Changer d'article  Première bouffée d'air pour le...