Communauté

Une commémoration et une exposition pour le 25 novembre

Chaque année, l’Université de Strasbourg commémore les événements qui se sont déroulés lorsqu’elle était repliée à Clermont-Ferrand, en 1943. Cette année, la cérémonie sera précédée du vernissage de l’exposition Un procès - Quatre langues.

Le 25 novembre 1943, les autorités allemandes décidaient de mettre un terme au mouvement de résistance au sein de l’Université de Strasbourg exilée à Clermont Ferrand et arrêtaient 500 universitaires. Pour honorer leur mémoire et celle des étudiants victimes des camps de concentration nazis et morts pour la France, l’Université de Strasbourg leur rend hommage le jeudi 25 novembre 2021, à 11 h, dans l’enceinte du Palais universitaire. Durant la cérémonie, ouverte à l’ensemble de la communauté universitaire, un moment de recueillement sera dédié à la mémoire de Gaston Mariotte, résistant-déporté, grand témoin de la rafle du 25 novembre 1943 et commandeur de la Légion d’honneur. Il s’est éteint le 20 avril dernier, à Metz, quelques jours avant son 102e anniversaire.

« Un procès - Quatre langues »

A 10 h, en amont de cette cérémonie, l’université accueille le vernissage de l’exposition « Un procès - Quatre langues ». Organisée par l’Association internationale des interprètes de conférence, elle retrace les débuts de l’interprétariat lors du procès de Nuremberg. Une exposition gratuite à voir dans l’aula du Palais universitaire jusqu’au 16 décembre, du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h, la samedi de 9 h à 12 h. Trois autres événements permettront de comprendre la place des interprètes : une conférence de Linda Fitchett, la projection du film « Témoignages des derniers survivants » et une visite guidée animée par Philipp Minns.

Avant l'Université de Strasbourg, cette exposition a été présentée à la Cour européenne des droits de l'homme ainsi qu'au siège de l'ONU à New York et au siège d'ARTE à Strasbourg.

Elle a été conçue par l'Association internationale des interprètes de conférences (AIIC - France et AIIC Allemagne), avec l'Institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales (Itiri), la Faculté des langues et le soutien du Service universitaire de l'action culturelle de l'Université de Strasbourg, en collaboration avec le Goethe Institut dans le cadre de la commémoration des rafles de novembre 1943.

Programmation autour de l'exposition

Cérémonie de remise de diplôme... Changer d'article  Ma thèse en 180 secondes 2022,...