Université

« L’université et la société : la troisième mission » au programme de l’École d’automne du réseau Dg2

Du 10 au 14 octobre 2021, l’Université de Strasbourg a accueilli l’École d’automne 2021 du réseau Dg2, réseau d'excellence des dirigeantes et dirigeants universitaires en gouvernance et gestion. La thématique « L'université et la société : la troisième mission » a animé l’ensemble des échanges.

Le réseau Dg2* est un réseau d'acteurs de dirigeantes et dirigeants universitaires francophones consacré à la réflexion et aux partages de pratiques sur les thématiques de gouvernance et de gestion dans l'enseignement supérieur. Malgré les contraintes sanitaires, une vingtaine de participants membres du réseau se sont déplacés et ont alterné, durant quatre jours, présentations et ateliers pour partager les définitions et le sens de cette « troisième mission ».

Confronter les pratiques et les cultures

Cette école d'automne a été l'occasion de questionner la vocation de l'université au regard de cette troisième mission au sens international. Quel est son périmètre ? Celle-ci pouvant regrouper l'ensemble des actions et services proposés ou déployés par les universités à destination de la société et du territoire dans lequel elle est insérée. Cette troisième mission n'englobe-t-elle pas les deux autres missions de l'université que sont la formation et la recherche ?

Les présentations des différents participants ont permis la confrontation des pratiques et des cultures des différents établissements. Celles-ci ont révélé des applications très diverses, qui prennent en compte aussi bien les aspects réglementaires, le contexte socio-économique du territoire, que les volontés politiques plus locales portées par les établissements.

Stratégies

Les réflexions ont aussi montré l'importance de questionner les stratégies des établissements (vice-présidence dédiée, intégration à la stratégie, approche transversale, valorisation des actions et de leurs impacts...) nécessaire à la prise en compte de cette troisième mission, le modèle économique qui doit y être associé ainsi que la question du pilotage et de la gouvernance de ce volet dans les établissements.

Au final, il s’agit certainement de réinterroger la définition des objectifs et des actions liés à ce lien université-société. Car cette troisième mission inclut dorénavant de très nombreuses actions ou interactions liées à l’interface université-société, dont la recherche action avec les communautés, la formation continue, le rayonnement au sein de la communauté, les liens avec les diplômées et diplômés, l’analyse de l’impact des changements sur la société, la culture de l’innovation, le transfert technologique et sa commercialisation, la science ouverte, le développement de l’entrepreneuriat, les partenariats université-industrie, etc.

Frédéric Zinck

* Initié en 2015 par l'Université de Laval (Québec) et l'Université de Bordeaux, le réseau compte actuellement treize établissements, localisés dans neuf pays. Le réseau organise chaque année un temps de rencontre entre les différents membres pour aborder une thématique spécifique. Habituellement sous forme d'école d'été, le contexte sanitaire a conduit à reporter la rencontre, initialement prévue en juillet 2020 à Strasbourg, et à tenir ce rendez-vous lors de la rentrée 2021. Chaque établissement membre du réseau accueille à tour de rôle cet événement. La précédente rencontre avait eu lieu à l'Université catholique de Louvain, en Belgique, en 2019. La prochaine rencontre aula lieu à l'Université de genève en 2022.

Troisième mission des universités : de quoi parle-t-on ?

Jusqu’aux années 1990, les discours entourant la mission de l’université se résumaient le plus souvent à son rôle dans la construction et la transmission du savoir, la formation, ainsi qu’à son rôle dans le développement de la recherche. Au tournant des années 1990, la volonté grandissante des universités d’assumer un plus grand leadership et de contribuer davantage au développement économique et social, s’est manifestée. On parle alors de la troisième mission de l’université moderne. Aux côtés de la formation et de la recherche, le « service à la société », mission complémentaire, inscrit l'université comme acteur social dans son territoire et son environnement en constante mutation et pose ainsi la question des rôles, des apports et des services de l'université à la communauté.

RELIEN : une nouvelle offre de... Changer d'article  Formez-vous à la question du h...