Université

« Un forum hybride pour élargir les possibilités »

Les 21 et 22 octobre, rendez-vous est pris avec le forum Alsace Tech et Université de Strasbourg*. Après une édition 2020 entièrement en ligne, le forum revient cette année dans une formule hybride, un jour en présentiel et un jour en ligne. Babak Mehmanpazir, vice-président délégué Formation continue et Alumni, nous en explique les enjeux.

Pourquoi un forum hybride ?

C’est une forme de capitalisation. Le forum, qui s’est tenu exclusivement en ligne l’année dernière, a bien fonctionné. C’était une première expérience où nous nous sommes rendu compte que, si le présentiel est essentiel, la formule en ligne présente également des avantages. Ce format hybride permet aujourd’hui d’élargir les possibilités et de faire participer des entreprises et des étudiants quelle que soit leur localisation. Une manière d’augmenter la qualité du lien que l’on propose entre les jeunes diplômés et les entreprises.

Qu’est-ce qui fait aujourd’hui la spécificité du forum ?

Le forum est aujourd’hui bien ancré dans le paysage des évènements de recrutement de la région. Co-organisé par les grandes écoles d’Alsace (voir encadré) depuis 2007, le forum a pris encore plus d’ampleur depuis 2018, lorsque l’Université de Strasbourg s’est associée à l’évènement. Il y a certainement des idées à creuser pour faire vivre encore mieux ce lien entre les diplômés et le monde socio-économique au sens large. Il est nécessaire de travailler au continuum de ce lien. Par exemple, la plate-forme Alumni assure en partie ce rôle tout au long de l’année.

Un sondage récent de la Conférence des présidents d’université (CPU) rapporte une méconnaissance de la part des entreprises de la qualité, de la diversité des formations professionnelles et du profil de nos candidats. Avec la recherche et l'enseignement, l’insertion professionnelle est une de nos missions. Il faut aujourd’hui raisonner en termes d’initiatives nouvelles, pour mieux faire connaître nos formations et les compétences qui y sont liées. L’ensemble des forces des universités et des grandes écoles doivent s’unir, pour que les relations se pérennisent.

Les entreprises ont-elles répondu à l’appel ?

Elles seront plus de 120 à être présentes cette année, 25 % de plus que l’année dernière. 90 seront à la Halle des sports, le jeudi 21 octobre et plus de 120 au job-dating en ligne, le lendemain. Plus de 920 offres de stages et d’emplois sont en ligne, qui couvrent de nombreux domaines d’activités (informatique, télécom, construction, architecture, banque, service public, environnement, énergie, transports, santé…). Un signe de la relance économique actuelle, de l’engouement à se retrouver ensemble et certainement aussi le signe d’une confiance renouvelée.

Quelle pourrait être l’évolution du forum ?

Il est primordial de mutualiser nos forces pour faire vivre chaque année ce rendez-vous important. Nos deux mondes doivent également continuer à entretenir des liens tout au long de la vie des étudiants. L’avenir ne peut qu’aller dans le sens de la multiplication des occasions de rencontres et de l’élargissement de liens avec des territoires voisins et à l’international.

Propos recueillis par Frédéric Zinck

* Bénéficie du soutien de l'Initiative d'excellence, dans le cadre des Investissements d'avenir

Les 14 écoles membres du réseau Alsace Tech sont l’Ecam Strasbourg-Europe, l’Ecole européenne de chimie, polymères et matériaux (ECPM), le Cesi, l’Ecole d’ingénieurs du Conservatoire national des arts et métiers (EiCnam), l’Ecole de management Strasbourg (EM Strasbourg), l’Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg (Engees), l’Ecole nationale supérieure d'architecture de Strasbourg (Ensas), l’Ecole nationale supérieure de chimie de Mulhouse (ENSCMu), l’Ecole nationale supérieure d'ingénieurs Sud-Alsace (Ensisa), l’Ecole et observatoire des sciences de la Terre (Eost), l’Ecole supérieure de biotechnologie de Strasbourg (ESBS), la Haute école des arts du Rhin (Hear), l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (Insa Strasbourg) et Télécom physique Strasbourg.

Opération cœlacanthe : déménag... Changer d'article  De nouveaux locaux pour l’entr...