Focus

Le « mini » Tour Eucor de la rentrée met Strasbourg à l’honneur !

Annulé depuis deux ans pour cause de crise sanitaire, le Tour Eucor n’a pas dit son dernier mot et compte bien se jouer des frontières lors d’une étape raccourcie d’un week-end. L’événement cycliste reliera Offenbourg à Karlsruhe via Strasbourg, au lieu des cinq villes d’Eucor – Le Campus européen habituellement, les 4 et 5 septembre.

« Lors de notre arrivée à Strasbourg, nous traverserons le Rhin sur la passerelle des Deux-Rives », imagine déjà Monika Bénit, co-organisatrice du Tour Eucor pour Strasbourg avec Laurence Rasseneur. Cette édition est symbolique s’il en est : voilà deux ans que la crise sanitaire empêche la tenue de cet événement cycliste transfrontalier, pour cause notamment de fermeture des frontières.

Les organisateurs du Tour Eucor ont dû s’adapter : en 2021, le tour cycliste ne se tiendra pas au printemps, mais début septembre ; non pas sur cinq jours, mais le temps d’un week-end (les 4 et 5 septembre). Un parcours allégé a été imaginé : le tour ne ralliera pas, dans une boucle, les cinq villes d’Eucor – Le Campus européen, dont il est l’émanation (Karlsruhe – Strasbourg – Mulhouse – Bâle – Fribourg-en-Brisgau – Karlsruhe). « Seulement » Offenbourg, Strasbourg et Karlsruhe. En revanche, le nombre prévisionnel de cyclistes, une centaine, est quasi-similaire à l’habituel (120). « Nous devrions laisser aux inscrits du tour 2021, qui aurait dû se tenir au printemps, le bénéfice de leur inscription, et ouvrir à de nouveaux volontaires selon les places libres », poursuit Monika Bénit, qui parle encore au conditionnel, tant le contexte est incertain.

Nuit à l’auberge de la Manufacture

Côté logistique aussi, les organisateurs jouent la carte de la simplification. « Habituellement, six groupes de niveau sont mis en place pour que les participants roulent de façon plus confortable selon leurs capacités. Cette fois, il ne devrait y en avoir que trois ! » La nuit du samedi soir, les cyclistes dormiront à l’auberge de jeunesse The People Hostel, à la Manufacture des tabacs, récemment ouverte. Une somme modique d’inscription sera demandée aux participants, car l’hébergement est pris en charge par l’Université de Strasbourg. Comme lors d’une édition classique, le transport des bagages en camionnette, les ravitaillements et repas seront assurés par les étudiants bénévoles de la Begleitteam (équipe support). Un barbecue devrait être assuré sur place par l’Afges, et une activité (payante) de dégustation de vins de la région du Rhin supérieur devrait être proposée. A Karlsruhe aussi, les grillades seront assurées par les associations étudiantes.

La tenue coûte que coûte de l’événement en 2021, c’est aussi une question de survie pour le tour. « Voilà deux ans qu’il n’a pas lieu, un an de plus, c’est la mort. On craint aussi que le savoir-faire ne se perde. Enfin, il s’agissait de montrer à nos sponsors que l’aventure se poursuit, car certains se sont maintenus. » Rendez-vous est pris !

Elsa Collobert

 

Le Tour Eucor, 23 ans de pédalage transfrontalier

Depuis 1998, le Tour Eucor matérialise la coopération transfrontalière des cinq universités d’Eucor – Le Campus européen, la confédération du Rhin supérieur : Karlsruhe, Strasbourg, Mulhouse, Bâle et Fribourg. Organisé depuis 1998, il rassemble 120 participants venus d'Allemagne, de France et de Suisse. Etudiants, doctorants, personnels des universités et alumni parcourent en cinq jours entre 600 et 900 kilomètres, partageant une même pensée européenne.

Les étapes mènent sur les rives du Rhin, mais aussi sur les sommets les plus escarpés des Vosges, du Jura et de la Forêt-Noire.


 


 

Place au présentiel à la rentr... Changer d'article  Centre sportif : la préparatio...