Focus

Paroles d'apprentis

Tifany Werdenberg, apprentie technicienne au laboratoire Dynamique des interactions hôte-pathogène (DIHP)

Je suis en deuxième année de DUT Génie biologique à l’IUT Louis-Pasteur.

Tifany Werdenberg

Je veux être œnologue, et j’avais besoin d’une formation concrète et technique. C’est aussi pour cela que j’ai choisi l’alternance. Je voulais me prouver que j’étais capable de fournir un travail de qualité en dehors du cadre universitaire.

Dans l’équipe Virologie, je travaille sur le suivi du virus de la Covid-19 par l’analyse des eaux usées. Avec des techniques biologiques, j’extraie le Sars-Cov-2 et je le quantifie. J’ai beaucoup de travail entre les cours en distanciel, en présentiel, les examens et mon travail, mais c’est très intéressant. Je poursuivrai ensuite en école d’ingénieur agronome, avant de passer le diplôme national d’œnologue.

Jean-Baptiste Chauvet, apprenti psychologue du travail au Service de santé au travail

Je veux être psychologue du travail, et mon alternance m’apporte une expérience précieuse.

J’ai repris mes études en master Psychologie sociale du travail et des organisations, après une expérience dans le recrutement qui ne me convenait pas.

Je travaille en autonomie quasi complète, sous la direction de Charlotte Petit, psychologue du travail. Le service déploie un dispositif d’évaluation des risques psychosociaux, je prends contact avec les composantes, je fais passer les questionnaires, j’organise les groupes de travail, je rédige et envoie les livrables, une fois validés par ma responsable, et j’assiste aux réunions de restitution qu’elle mène.

C’est un plaisir de pouvoir exercer le métier auquel je me destine, d’avoir le sentiment d’aider les agents, de contribuer à de meilleures conditions de travail.

Marine Lehnhard, assistante de projets évènementiels à Sciences Po Strasbourg

Diplômée d’une licence professionnelle, je prépare le master Management et gestion d'événements à l’EM Strasbourg.

Je tenais à l’alternance pour acquérir de l’expérience et sortir du cadre théorique.

Au service Carrières et partenariats, j’assiste la responsable dans la création et l’organisation des événements, dont l’objectif est l’insertion professionnelle des étudiants : tables rondes, parrainage entre diplômés et étudiants, « Job week », conférences, ateliers de recherche d’emploi... Je prospecte les entreprises et les alumni, je gère le dispositif de parrainage.

J’apprends beaucoup, j’ai des responsabilités, je me sens impliquée. Cette expérience me conforte dans mon choix, l’évènementiel, que j’espère exercer dans mon domaine de prédilection, l’hôtellerie.

Propos recueillis par Stéphanie Robert

 

L’Unistra, vivier et débouché ... Changer d'article  Elections à l'Université de St...