Focus

Studium : les raisons d’un retard

Les travaux de second œuvre de ce chantier de l'Opération campus auraient dû se terminer avec l’année 2020, mais plusieurs facteurs expliquent le retard pris. La bibliothèque nouvelle génération, centrée autour des services à l'étudiant, devrait encore ouvrir au cours du second semestre 2021, mais pas pour la rentrée 2021, comme ce fût un temps espéré.

« L’une de nos entreprises intervenantes en serrurerie ayant été liquidée à l’été 2019, les brise-soleil de la façade n’ont pas encore pu être posés », explique Alexia Martin en désignant les emplacements vides, le long de la façade. Une liquidation enclenche en effet un cycle de consultation, pour trouver un nouveau prestataire. En conséquence de quoi, cela empêche la finalisation de l’étanchéité, et à l’heure actuelle, le bâtiment est encore perméable aux intempéries. « Cela conditionne le déroulement normal de la suite des opérations – pose des faux plafonds, plâtrerie, etc. », détaille la chargée d’opération, qui œuvre en binôme avec son collègue Philippe Kah, en charge du suivi des travaux à la Direction du patrimoine immobilier (DPI).

Rajoutons à tout cela les aléas de la crise Covid, qui n’est pas sans incidence sur le planning des dix corps de métiers (plâtrier, serrurier, chauffagiste, carreleur, électricien…) intervenant simultanément sur le chantier. « On avance donc sur ce qui peut l’être », poursuit Alexia Martin. Ainsi au troisième étage, celui des bureaux (Service des bibliothèques, Service de la vie universitaire et Presses universitaires de Strasbourg), où l’électricité, les sols, le chauffage et la peinture sont en passe d’être achevés. Dans la cage de l’escalier de service aussi, le rose définitif orne déjà les murs.

Escalier monumental et rampe

Parmi les autres moyens d’accéder aux étages, outre les ascenseurs, un escalier monumental de béton permet d’atteindre un étage intermédiaire, entre le 1er et le 2e, où se trouveront l’Urfist et des salles de formation équipées de mobilier pédagogique modulable. Celles-ci seront placées sous la responsabilité de la Direction des affaires logistiques intérieures (Dali), gestionnaire de l'ensemble du bâtiment. Quant à la rampe, déjà posée, elle permettra d’accéder, après le passage d’un portique lecteur de badge, aux deux étages de la bibliothèque pluridisciplinaire.

L’étage le plus inférieur, situé en sous-sol côté Institut de chimie, mais en rez-de-cour côté resto U' Esplanade, accueillera quant à lui l’imprimerie de la Dali et les réserves du Service des bibliothèques (niveau lui aussi en accès restreint). Le rez-de-chaussée est un espace d’accueil, avec une grande salle dédiée à l’organisation d’événements culturels et universitaires, notamment l’Agora de rentrée, rapatriée du Platane, et un espace de convivialité.

Pleins, vides et déliés

Le quatrième étage abrite un logement de fonction pour l’agent logé et les locaux techniques (systèmes de recyclage de l’air).

Du fait de son gigantisme et du plan non-linéaire de la structure, où se succèdent les pleins des étages et entresols, les vides des atriums courant alternativement sur différents niveaux, et les déliés des escaliers et rampes, la tâche est rendue ardue aux entreprises intervenantes. « Afin d’accéder aux plafonds de certains niveaux, ils doivent poser des échafaudages sur d’immenses platelages en bois qui comblent les vides, régulièrement déplacés. »

Elsa Collobert

Un futur lieu emblématique du campus

Idéalement situé le long du boulevard de la Victoire, entre l’Institut Le Bel et le restaurant universitaire Esplanade, à deux pas du tram, le Studium sera un lieu emblématique du campus. Il repose sur le double concept de learning centre et services aux étudiants, proposant un lieu de vie universitaire innovant répondant à différents besoins de la communauté universitaire : bibliothèque pluridisciplinaire, salles de travail en groupe, espaces de formation, de pause et de détente, animation culturelle et scientifique, guichet de l’imprimerie, accueil dédié à la mission Handicap (rattachée au SVU), guichets multi-services pour la vie étudiante et mise à disposition de services pratiques.

Les cinq entités universitaires qui doivent l’intégrer, aujourd’hui disséminées sur le campus, attendent avec impatience leurs nouveaux locaux : le Service des bibliothèques, le Service de la vie universitaire (SVU), l’imprimerie de la Dali, les Presses universitaires de Strasbourg et l’Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique (Urfist).

Visite en images du chantier du Studium

Élections aux conseils centrau... Changer d'article  « L'Oisivore » se déploie sur ...