Université

Une nouvelle unité de simulation pour les étudiants en chirurgie dentaire

Michel Deneken et Robert Hermann lors d'une simulation faite par une étudiante.
Michel Deneken et Robert Hermann lors
d'une simulation faite par une étudiante.
Crédit G. Brauer

Mardi 25 septembre, la Faculté de chirurgie dentaire de l'Université de Strasbourg a inauguré l’unité de simulation clinique et radiologique. Un dispositif unique en France, qui permet aux étudiants de se confronter à une situation clinique en temps réel.

« Il s’agit d’un outil permettant de réaliser une formation progressive dans le cadre de la simulation clinique et radiologique. C’est un bon moyen d’articulation entre le pré-clinique et le clinique. Cette salle de travaux pratiques doit également répondre à la formation continue des professionnels praticiens et prothésistes et aux besoins d’innovation pour suivre l’évolution des technologies médicales de pointe », annonce Corinne Taddéi-Gross, doyen de la Faculté de chirurgie dentaire.

Dans une partie de la salle, un mannequin « haute-fidélité » est installé sur un fauteuil. Il est muni de toutes les fonctions physiologiques et peut être piloté à distance par les formateurs, qui jouent ainsi le rôle du patient, voix comprise. Une autre partie de la salle est équipée de quatre fauteuils dentaires permettant là aussi de recréer un environnement et des situations de consultation ressemblant à la réalité.

Des étudiantes lors d'un examen radiologique sur l'un des mannequins.
Des étudiantes lors d'un examen radiologique
sur l'un des mannequins. Crédit G. Brauer

Programmer des scénarios originaux

Chaque séance de simulation est construite selon un programme et des objectifs pédagogiques préalablement définis. Un système d’enregistrement vidéo permet également de débriefer et d’analyser les situations vécues avec l’apprenant.

« C’est grâce à un financement sur un appel à projet Idex et à un travail de collaboration avec la fondation de l’Université de Strasbourg et le soutien de trois industriels, Gold conseil, NSK et Philips, que ce projet innovant a pu être mené efficacement. Il répond aux objectifs d’excellence fixés par l’université, au travers notamment d’une formation et d’une recherche connectées au terrain », argumente Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg.

Frédéric Zinck

« Que chacun s’empare du numér... Changer d'article  Des mentions pour les diplômés...