Ailleurs sur le Web

La difficile organisation de l’islam en France

La loi « séparatisme », rebaptisée « loi confortant les principes républicains » a été présentée en Conseil des ministres le 9 décembre. Le texte incite notamment les lieux de culte musulmans à s’inscrire sous le régime du titre 4 de la loi du 9 décembre 1905 relatif aux associations cultuelles, avec pour objectif davantage de transparence, y compris sur le plan comptable et financier.

C’est l’occasion de dresser un état des lieux de l’organisation du culte musulman aujourd’hui en France : comment l’islam est-il régi, quelles différences avec d’autres religions et comment comprendre le projet de loi ? Une analyse de Francis Messner, directeur de recherche émérite, professeur conventionné à l'Université de Strasbourg, droit des religions.

 

Prix Espoirs 2020 : Remi Vuill... Changer d'article  Portraits de doctorants : deux...