Communauté

Des trophées pour les jeunes pousses étudiantes

Lors de la remise des prix à l'Eurométropole, mardi 13 octobre. Crédit : Philippe Stirnweiss pour Strasbourg Eurométropole.
Lors de la remise des prix à l'Eurométropole, mardi 13 octobre.
Crédit : Philippe Stirnweiss pour Strasbourg Eurométropole.

Ils sont en dernière année de master et réalisent leur stage dans un domaine prometteur du développement durable. En binôme avec leur tuteur d’entreprise, onze étudiants, dont sept de l’Université de Strasbourg, se sont vus remettre le prix Seve (Solutions d’économie verte en entreprise), mardi 13 octobre, pour leur stage d’études.

Les trophées Seve, fruit d’un appel à projets de l’Eurométropole dont l’Unistra est partenaire, sont remis à des étudiants et aux entreprises les accueillant en stage. L’enjeu est double : valoriser les initiatives d'entreprises locales en lien avec l'écologie, et favoriser l’expérience professionnelle dans ce secteur d’activité de jeunes bientôt diplômés. Les prix Seve permettent aux entreprises lauréates de financer tout ou partie du stage de fin d’études des jeunes recrues.

Des projets aussi divers que l’amélioration d’un système de douche intelligente, d’un module pour fairphone, la conception d’un ordinateur réparable ou le développement de micro-organismes à cultiver à domicile ont été retenus. A noter que les étudiants stagiaires interviennent à différents stades de réalisation de ces projets d’ampleur variée, de la recherche et développement à l’amélioration de process déjà existants.

Parmi les entreprises lauréates, de nombreuses microstructures comme Biorengaz, Inman ou Orisae (moins de cinq salariés). L’avenir semble prometteur pour ces jeunes pousses, de plus en plus nombreuses au fil des éditions. Et c’est tant mieux pour la planète !

Les lauréats des trophées Seve 2020

  • David Niezgoda (master 2 Science des données et systèmes complexes, UFR de mathématique et d'informatique), entreprise Agora Calycé : optimisation des usages du smart building par des outils numériques compatibles « green IT »
  • Lucas Dierstein (master 2 Génie électrique, Insa), entreprise Biorengaz : mise au point d'un pilote industriel de bioréacteur de nouvelle génération
  • Lucas Guy (master 2 Génie industriel option Conception et ergonomie, Faculté de physique et ingénierie), entreprise Cairn Devices : conception d'un ordinateur portable réparable, évolutif et accessible
  • Céline Haefele (master 2 Matériaux et développement durable, Ecam), entreprise Commown : amélioration d'un module du fairphone 2 et 3 pour industrialisation locale
  • Hugo Coutant (master 2 Science des données et systèmes complexes, UFR de mathématique et d'informatique), entreprise France Autopartage (Citiz) : optimisation du rendement des véhicules loués à l'aide de l'IA
  • Julien Fifani (master 2 Mécatronique et énergie, Faculté de physique et ingénierie), entreprise Idebike : étude de faisabilité d'un IOT basse consommation pour bacs de biodéchets
  • Wenbin Sun (master 2 Mécatronique et énergie, Faculté de physique et ingénierie), entreprise Inman : amélioration du système de douche intelligente et écologique (vanne électronique)
  • Sophie Gerstl (master 2 Bioproduction pharmaceutique, ESBS), entreprise Orisae : étude et développement de micro-organismes pour culture à domicile
  • Margaux Baysang (ingénieure Engees, eau potable-exploitation travaux), entreprise Watershed Monitoring : conception d'un système de réaction face aux événements à risque sur les réseaux
  • Weiyue Cheng (master 2 Ingénierie des polymères, ECPM), entreprise W.eco-design : mise au point de matériaux polymères à base de plastique 100 % recyclé (PP et autres)
  • Imane Zidaoui (ingénieur Engees, environnement, hydraulique urbaine), entreprise 3Deau Strasbourg : fiabilisation d'un système de vanne hydraulique contre les risques de débordement

3,6 millions pour la prolongat... Changer d'article  Regards pluridisciplinaires su...