Focus

A la découverte du Cardo

Le bâtiment flambant neuf a ouvert ses portes lundi 2 mars. Visite guidée en compagnie de sa responsable administrative, Sophie Doerr.

Dès lundi 2 mars, à 8 h, le premier cours s’est déroulé dans le grand amphithéâtre de 300 places : science politique pour les étudiants de première année de Sciences Po Strasbourg ! Le soir-même, l’amphithéâtre était encore occupé, cette fois-ci pour une conférence consacrée au féminisme décolonial.

Dans les étages (cinq au total), les équipes du Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle (Ceipi) et de l’Institut de préparation à l’administration générale (Ipag) ont également pris leurs quartiers. Ces deux composantes ont déménagé ensemble, le 24 février. Côté Sciences Po Strasbourg, l’installation a débuté dès le 5 février. « Exceptionnellement, deux semaines ont été balisées. Nos étudiants ont donc eu droit à une semaine supplémentaire de vacances », glisse Catherine Amy, responsable communication de Sciences Po Strasbourg. Le plus gros du travail a consisté à rapatrier les 47 000 ouvrages de la bibliothèque : l’équipe a donc été la première mobilisée ! Un déménagement d'autant plus complexe pour Sciences Po Strasbourg que l’école était répartie sur trois sites : l’ensemble Saint-Georges (site historique, depuis 1988), le site de la Fonderie (rue Shoepflin) et la villa Knopf.

Le bâtiment du Cardo est organisé en deux grands pôles, répartis de part et d’autre d’une rue intérieure, artère centrale pulsante de vie du bâtiment : le pôle « administration publique », avec Sciences Po Strasbourg et l’Ipag, matérialisée d’une signalétique jaune or ; le pôle « propriété intellectuelle », avec le Ceipi, l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) et l’Institut européen entreprise et propriété intellectuelle (Ieepi). Ces deux dernières composantes, qui ne sont pas rattachées à l’Unistra, doivent intégrer leurs nouveaux locaux dans quelques mois.

E. C.

Bibliothèque du Cardo : le calme avant l'ouverture... Crédit : Philippe Maulbon
Bibliothèque du Cardo : le calme avant l'ouverture... Crédit : Philippe Maulbon

Quelques chiffres...

2 200 utilisateurs du bâtiment (1 500 étudiants à Sciences Po)
68,6 millions d’euros : coût total du projet
27 salles de cours
8 amphithéâtres (dont le plus grand compte 300 places)
14 500 m2 de surface totale

Annulation de la Journée porte... Changer d'article  Coronavirus : l'information en...