Communauté

Le prof d’italien qui dynamise la BD alsacienne

Stéphane Censi est chargé d'enseignement en italien à l'Institut d'études politiques (IEP) et à la Faculté des langues. À l'occasion de son portrait dans L'Actu, il met en scène les personnages de sa bande-dessinée Lamex (à découvrir ci-dessous)...

 

Stéphane effectue la colorisation de ses albums
sur le logiciel Photoshop.

Lorsqu’il n’enseigne pas l’italien aux collégiens, lycéens et étudiants du Bas-Rhin, Stéphane Censi consacre son temps libre à concevoir des histoires dessinées. Son dernier opus, Lamex, vous transportera dans une Alsace imaginaire peuplée de héros, de fées et de géants...

Imaginez une fusion d’Astérix et des Quatre Fantastiques, avec un brin de Goldorak et un zeste de l’univers heroic fantasy de Zelda… Vous obtenez Lamex, premier épisode sorti en septembre d’une série dessinée par Stéphane Censi.

Se refusant à se cantonner à un seul style, celui-ci y mêle ses influences, de la bande dessinée franco-belge (Tintin, Astérix) au comics américain, sans oublier le manga.

Décor local

« Le manga, c’est ce qui nous a réunis avec le scénariste, Bernard Riebel. On s’est rencontrés sur un salon du Camphrier, la librairie strasbourgeoise spécialiste du genre. L’une de mes publications manga lui a plu et il m’a proposé qu’on travaille ensemble. » On est alors en 2000, l’édition d’une bande dessinée n’ayant rien d’un parcours tranquille. « La première version de Lamex, format manga et noir & blanc, n’a pas convaincu les éditeurs. On a alors revu notre copie, en l’adaptant à un style franco-belge. » Et là, bingo, la maison d’édition alsacienne Bastberg les suit. « C’est drôle, son actuel directeur est un de mes anciens élèves de collège ! »

Il faut dire que l’histoire se prête bien à une publication locale : le décor est une décalcomanie parfaite de l’Alsace, du massif forestier des Fogsen (Vosges) au fleuve adjacent Rhein, sans oublier le lac-village de la Maix (Lamex) - qui donne son nom à la série - et la Porte de pierre, centrale dans l’histoire. « Cet argument "local" convainc d’ailleurs pas mal d’acheteurs potentiels », sourit Stéphane, actuellement en pleine promotion.

Stéphane Censi dédicace "Lamex".

« La suite des aventures de Lucky Luke… »

Pourtant, rien ne prédestinait ce Niçois d’origine à faire de la BD d’influence alsacienne. « Mon installation dans l’Est résulte plus du hasard que du choix ! »

Rien, sinon son amour pour le dessin. Une passion de famille : « J’ai commencé très tôt à dessiner, dans les pas de ma maman et de mon oncle. » Et lu beaucoup de BD, aussi.

Plus que Tintin ou Astérix, son modèle, c’est Lucky Luke. « Je m’amusais à imaginer la suite de ses aventures, quand on le voit disparaître dans le soleil couchant. » Encouragé par son instituteur, Stéphane crée vers l’âge de 7 ans son propre personnage, dont il imagine les aventures. Thierry Parker, « détective franco-américain », l’accompagne jusqu’à ses années de lycée. « Je n’ai jamais arrêté de dessiner, excepté un petit moment, lorsque je me suis lancé dans une thèse. » A l’université, le monde dessiné de Stéphane évolue, intégrant davantage de fantastique : « C’était l’époque d’X-Files... »

Il imagine de nombreuses histoires, dans l'univers de la boxe ou la Rome antique… Il en publie certaines, à compte d’auteur ou en ligne, notamment sur la plateforme Amilova.

Stéphane continue à dessiner dès qu’il le peut, en parallèle de son travail, « souvent le soir, quand la maison est calme ». Lui qui n’a jamais pris un seul cours de dessin et travaille « à l’instinct et de mémoire » a transmis sa passion à ses deux filles. « L’aînée crée elle aussi ses histoires dessinées, et est très heureuse d’avoir contribué à la colorisation d’une case de Lamex ! »

Lorsqu’on lui demande si une traduction en alsacien de la BD est prévue, Stéphane s’amuse : « Ça semble mieux parti pour l’italien… »

Elsa Collobert

  • Prochaines dédicaces : samedi 15 décembre à Auchan Schweighouse (à partir de 10 h), samedi 23 et dimanche 24 février 2019, à l’Espace culturel Marcel-Marceau de Strasbourg
  • En savoir plus sur le travail de Stéphane Censi sur son site et son compte Twitter

Lamex, un premier épisode à découvrir…

Résumé : Au cœur du massif des Fogsen, le pays du Westrich est sans défenses, depuis que la plupart de ses combattants sont partis guerroyer dans le sud avec leur seigneur Karlus. De passage dans la contrée, l’archer Lefson, le nain Tox, la guerrière Graël et la savante Selna ont trouvé refuge auprès des habitants du village de Lamex, dont la doyenne magicienne Poho et quatre vierges assurent la protection au moyen d’un dôme d’ondes invisible et d’une pierre magique. Cette dernière suscite bien des convoitises…

Une aventure exaltante entraînera le lecteur au cœur d’une région fantastique située à l’ouest du fleuve Rhein. Occupé par un mystérieux peuple celte, ce pays, couvert de forêt, est aussi appelé Diamant Vert.

Liens vers les lettres électro... Changer d'article  Coup de pouce et main verte