Communauté universitaire
Communauté universitaire

Derrière le conservateur, l'auteur et l'artiste

Il est historien des sciences, conservateur du Musée de minéralogie depuis 27 ans, mais aussi poète, photographe, castellologue (qui étudie les châteaux forts) et auteur. Il vient de sortir son deuxième roman historique, Le manuscrit de Wittenberg, qui prend racine dans le 16e siècle, à l'aube de la Réforme protestante dont on fête cette année les 500 ans. Rencontre.

« Bienvenue dans mon antre »... Denis Leypold nous accueille avec chaleur et simplicité dans son bureau du Musée de minéralogie, un savant mélange de cabinet de curiosités (spécimens minéraux, appareils et cartes anciennes...), bibliothèque, studio photo et galerie personnelle. Au mur sont suspendues quelques-unes de ses œuvres photographiques, d'inspiration fantastique, qu'il tire lui-même sur papier argentique. À l'instar des minéraux dont il a la garde, l'homme est multifacettes. « Je m’intéresse à tout » dit-il.
Le conservateur cultive sa fibre artistique depuis l'enfance. Il écrivait déjà un premier livre, inspiré de Jules Verne, à l'âge de 13 ans. Un peu plus tard, il composait une bande dessinée. Il a publié son premier roman, Johan de Salm, dont L'Actu se faisait l'écho en 2014. Source première de son inspiration : l'histoire et tous les documents compilés et conservés au long de sa carrière. Son premier roman s'ancrait dans la vallée de la Bruche, sa campagne natale, au 13e siècle, inspiré par sa passion pour les châteaux forts, en l'occurrence, celui du Comte de Salm.

Enquête au 16e siècle

Son deuxième, Le manuscrit de Wittenberg, est paru en 2016 aux éditions ExAequo. L’intrigue se déroule en 1525, en pleine révolte des paysans. Différents personnages mènent l'enquête pour retrouver le manuscrit que l'auteur imagine écrit par Martin Luther et deux autres théologiens, Thomas Münzer et Johann Cochlaeus. Ce faisant, le lecteur voyage à travers la Bavière jusqu’au Val de Villé et rencontre les réformistes, Rohbahr – le chef de bande des paysans –, les mercenaires du Duc de Lorraine...
L'idée a commencé à germer en 1975, nous raconte-t-il, alors qu'il suivait les cours de paléographie allemande et d'histoire régionale à la Faculté d’histoire de Strasbourg. « J'avais conservé les textes et documents qui relataient la révolte des paysans, notamment des lettres manuscrites. Ils ont été la graine de mon roman. Le 16e siècle est un moment extraordinaire, avec un déploiement et une richesse culturelle, artistique, scientifique, architecturale. Au même moment se déroule ce que l'on appellera plus tard la Réforme, avec Luther dont les écrits diffusent des idées nouvelles ». Réforme et guerre des paysans constituent ainsi la toile de fond de son roman, que l'on peut qualifier de policier historique.
Synchronicité pour le moins amusante : les Dernières nouvelles d'Alsace publiait fin mars un article sur un manuscrit de Luther que l'on vient de retrouver. Quand la fiction rejoint la réalité…

Prolifique

Denis Leypold aime les mots et le romantisme, au sens littéraire du terme. Simultanément à son roman, paraît une nouvelle, L’écuyer noir. Ses propres photos illustrent les couvertures de ses livres. Il a également compilé un recueil d'une centaine de poèmes. Une autre nouvelle sortira au printemps 2017, Le chant de Livia, qui se déroule à Pompéi, juste avant l’éruption du Vésuve. Son prochain roman est déjà prêt, Les aubes de la guerre, qui narre le destin de deux de ses ancêtres pendant la guerre 1914-1918. Et il est déjà en train d’écrire Les Jardins dans le ciel, qui s’inscrit dans les années 1970. Rien n’arrête sa plume.

Stéphanie Robert

À l’occasion du 500e anniversaire des 95 thèses de Martin Luther, qui battent en brèche les idées reçues dans l’Église de son temps, l’exposition interroge ce fait qui provoque une rupture très forte dans l’Occident chrétien. Comment cet écrit a transformé la vie religieuse et spirituelle en créant de nouvelles institutions et en développant une mystique originale ?

Communauté universitaire

Une nouvelle équipe de Direction générale des services (DGS)

Avec la nomination d'André Jamet au poste de Directeur général adjoint (DGA) des services, en charge des services d'appui aux missions, l'équipe de Direction générale des services (DGS) est à nouveau au complet. 

Autour du Directeur général des services, Frédéric Dehan, elle comprend également Nathalie Vincent, Directrice générale adjointe, en charge des services Missions, et Marylène Oberlé, Directrice générale adjointe, aux Missions transverses.

Communauté universitaire

Nouvelle édition des "Temps forts de la recherche à l'Université de Strasbourg"

La deuxième édition des Temps forts de la recherche à l'Université de Strasbourg 2015-2016, vient de paraître.

Comme le mentionnent le président et la vice-présidente Recherche et formation doctorale dans leur éditorial, « regarder dans le rétroviseur d'une année écoulée n'est jamais un exercice futile. [...] C'est permettre de nous projeter vers l'avenir ». Ce document a pour objectif de faire découvrir le monde des chercheurs, son environnement sans cesse amélioré et les grands moments et événements qui ont marqué la communauté scientifique strasbourgeoise : rénovations, nouveaux équipements, prix, distinctions, résultats scientifiques marquants, etc. « Qui dit Temps forts signifie coups de projecteurs sur ce qui a marqué l'année. [...] Prendre le temps de lire ces Temps forts, c'est mieux connaître et mieux percevoir la richesse des possibles à l'Université de Strasbourg ».

Communauté universitaire

Résultats encourageants mais encore insuffisants pour l'enquête Tous éco-mobilistes

Lancée le 16 janvier 2017, l’enquête s’adresse aux 70 000 personnels et étudiants du contrat de site Alsace et vise à mieux connaitre les pratiques de déplacement et ainsi proposer à terme une offre de transport plus adaptée et des alternatives éco-responsables.

À ce jour, moins de 4 étudiants sur 100 de l’Université de Strasbourg ont répondu à l’enquête (quand le taux de réponse des étudiants des autres établissements dépasse les 15 %). Les personnels Unistra sont finalement meilleurs élèves, puisque près d’un sur deux s’est prêté à l’exercice. Si vous n’avez pas encore répondu à l’enquête celle-ci est encore disponible jusqu’à début mars.

Communauté universitaire

La résidence et le restaurant universitaires de la Gallia inaugurés

C'est une Gallia aux espaces repensés et remis à neuf qui a été inaugurée, vendredi 3 février. Emblématique du paysage architectural strasbourgeois, le bâtiment, construit en 1885, abrite un restaurant et une résidence universitaires flambants neufs, gérés par le Crous.

L'Association fédérative générale des étudiants de Strasbourg (Afges) y dispose aussi de locaux et de bureaux. L'inauguration s'est déroulée en présence de nombreux invités, dont Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg, de Sophie Béjean, rectrice de l'académie de Strasbourg et chancelière des universités d'Alsace, du maire de Strasbourg Roland Ries ou encore d'Emmanuel Giannesini, président du réseau des Crous et du Cnous.

Communauté universitaire

Demande de Prime d'encadrement doctoral et de recherche (PEDR)

L'application Elara sera ouverte à compter du mardi 14 février, à 10 heures, jusqu'au mardi 7 mars 2017, à 16 heures.

Il est recommandé de procéder dès que possible à l’enregistrement du dossier de candidature.

  • Toutes les informations utiles, notamment les barèmes et critères, sont disponibles sur l'intranet

Communauté universitaire

Congés pour recherches ou conversions thématiques (CRCT)

L'application Naos sera ouverte à compter du vendredi 17 février, à 10 heures, jusqu'au mardi 7 mars 2017, à 16 heures.

Il est recommandé de procéder dès que possible à l’enregistrement du dossier de candidature.

Communauté universitaire

Campagne d'avancement de grade des enseignants-chercheurs

L'application Electra est ouverte jusqu'au jeudi 16 février 2017, à 16 heures. Il est recommandé de procéder dès que possible à l’enregistrement du dossier de candidature.

Sont concernés tous les candidats à un avancement de grade, y compris ceux ayant opté pour la procédure spécifique. Rappel des conditions de promouvabilité (situation appréciée à la date du 31 décembre 2017) :
- les maîtres de conférences (MCF)
Seuls peuvent être promus à la hors classe les MCF parvenus au septième échelon de la classe normale et ayant accompli au moins cinq ans de services en qualité de MCF.
- les professeurs des universités (PR)
Tous les PR de deuxième classe sont promouvables à la première classe, quelle que soit leur ancienneté dans le grade.
Seuls peuvent être promus au premier échelon de la classe exceptionnelle les PR de première classe qui justifient d’au moins 18 mois d’ancienneté dans celle-ci.
Seuls peuvent être promus au deuxième échelon de la classe exceptionnelle les PR justifiant d’au moins 18 mois d’ancienneté dans le premier échelon de cette classe.

  • Un courrier d’information a été transmis, au cours du mois de novembre 2016, aux enseignants-chercheurs éligibles.

Communauté universitaire

Avancement de grade des enseignants du second degré

Tableau d’avancement à la hors classe des professeurs agrégés : peuvent être promus au grade de professeur agrégé hors classe, les professeurs agrégés de classe normale ayant atteint le septième échelon de la classe normale au 31 août 2017 en position d’activité, mis à disposition d'un autre organisme ou en position de détachement.

Tableaux d’avancement à la hors classe des professeurs certifiés, des PLP, des professeurs d’EPS et des CPE : peuvent accéder à la hors classe de leur corps tous les agents de la classe normale ayant atteint au moins le septième échelon de la classe normale au 31 août 2017 y compris ceux qui sont stagiaires dans un autre corps, en activité, mis à disposition ou en détachement.
Les enseignants doivent, tout au long de l’année, enrichir leur CV par des données qualitatives les concernant. Les éléments saisis dans I-prof seront pris en compte.
- Pour les professeurs certifiés, PLP, professeurs d’EPS et CPE : jusqu'au 12 mars 2017

Communauté universitaire

Mouvement inter-académique 2017 des ADJAENES, ATRF, assistant(e)s de service social et infirmièr(e)s de l’Éducation nationale

Les pré-demandes de mutation des adjoints administratifs de l’Éducation nationale (ADJAENES), adjoints techniques de recherche et de formation (ATRF), assistant(e)s de service social et infirmièr(e)s de l’Éducation nationale sont closes depuis le 2 février. Prochaine étape : la saisie des vœux.

Les agents dont la pré-inscription aura été enregistrée dans la (les) académie(s) où ils souhaitent être mutés devront se reconnecter sur l’application Amia afin de participer aux opérations du mouvement intra-académique de chaque académie sollicitée.
Attention : les dates d’ouverture et de fermeture de l’application sont propres à chaque académie. Les agents ayant fait une préinscription sont invités à se reconnecter sur Amia à partir de la mi-mars 2017, pour prendre connaissance des dates officielles de saisie des vœux en fonction de chaque académie sollicitée.

Communauté universitaire

Validation des acquis de l'expérience : la campagne se poursuit

La campagne de Validation des acquis de l'expérience (VAE) pour le premier semestre 2017 est en cours.

Les dossiers de demande de financement du coût de l'accompagnement VAE sont à déposer au plus tard le 15 juin 2017 auprès du Bureau de la formation continue (la fiche de financement est jointe à la circulaire d'information).

Communauté universitaire

Équipez-vous pour l’hiver grâce aux services de la vie universitaire et des sports

Besoin de vêtements et d'accessoires d’hiver ? De skis, de livres, de vaisselle ou d'un vélo ? Vous pourrez trouver votre bonheur lors de la vente d'hiver organisée jeudi 16 février.

Le Service de la vie universitaire (SVU) organise une vente d’hiver : venez nombreux vous équiper pour l’hiver à petits prix avec les compagnons d’Emmaüs Centre Alsace et Emmaüs Etikette qui reviennent cette année.
Le même jour, le Service des sports propose aux acquéreurs de skis un atelier de vérification de leurs équipements. 

  • Vente de skis, vélos... : de 10 h à 16 h, devant le Patio
  • Vente de vêtements, livres, vaisselle : de 10 h à 16 h, hall du Patio
  • Atelier de vérification des skis : de 16 h à 20 h, au Centre sportif universitaire

Communauté universitaire

Les inscriptions pour le voyage court à Milan sont ouvertes

Le Service pour la promotion de l'action sociale (Spacs) propose un voyage de trois jours pour l'Italie. Direction Milan, du samedi 29 avril au lundi 1er mai.

Le circuit comprend le trajet en autocar depuis Strasbourg, la visite de la capitale de la Lombardie en autocar, la visite du centre historique avec un guide francophone, l'hébergement en hôtel quatre étoiles, une Milano card valide 48 h.
Les tarifs sont de 442 € en chambre individuelle, 372 € en chambre double (tarif avant subventionnement). Réservation avant le 17 février uniquement sur rendez-vous (par téléphone au 03 68 85 20 00).