Appels à projets et publications
Appels à projets et publications

Soutien à l’édition : seconde session 2017 du conseil de publication

La date limite de dépôt des dossiers pour la seconde session 2017 du conseil de publication est fixée au 28 février 2017.

Conformément à ses missions de service public, l'Université de Strasbourg promeut la diffusion de la culture, de l'information scientifique et de la recherche. A cette fin, elle entend faciliter la publication des travaux des équipes de recherche en soutenant les projets d'édition des chercheurs dans l'ensemble des domaines d'enseignement et de recherche de l'université.
Ce soutien se traduit par l'octroi d’aides financières aux éditeurs pour publication d’ouvrages scientifiques : monographies, ouvrages collectifs, thèses remaniées, etc. Les publications d’articles ne sont pas éligibles à ce soutien. Après évaluation des projets par des experts spécialistes reconnus du sujet, les subventions sont attribuées par la commission de la recherche, sur proposition du conseil de publication, que les auteurs s'adressent pour leur projet éditorial aux Presses universitaires de Strasbourg ou à un autre éditeur.
Pour la deuxième édition 2017, la clôture du dépôt des dossiers est fixée au mardi 28 février 2017 et les décisions du conseil de publication seront rendues en juin 2017. Toutes les informations sur la procédure, ainsi que les formulaires à télécharger sont disponibles sur le site de l’université.

Appels à projets et publications

Appel à projets en cours - Actions Jean-Monnet sur les questions européennes

Pour rappel, le programme Erasmus+ finance différentes activités sur les questions européennes grâce aux actions Jean-Monnet.

Ces dernières sont dédiées à l'enseignement, la recherche et la réflexion au niveau des études européennes. Elles ont notamment pour objectifs de promouvoir l’excellence dans l’enseignement et la recherche sur les questions européennes, de faire découvrir ces questions à des publics « non-initiés » et de promouvoir une approche interdisciplinaire.
Plusieurs types de financements sont possibles, notamment les réputées chaires Jean-Monnet ou les projets Jean-Monnet.

Appels à projets et publications

Appel à projets - Université franco-allemande (UFA)

Vous organisez une école d’été franco-allemande ou un séminaire de recherche franco-allemand fin 2017 ou en 2018 ? Vous êtes peut être éligible pour une demande de subvention auprès de l’Université franco-allemande (UFA) ! Prochaine date limite de soumission des dossiers : 15 mars 2017.

L’Université franco-allemande (UFA) peut subventionner votre projet, dans le cadre de son appel manifestations scientifiques pour jeunes chercheurs (ateliers de recherche, écoles d’été). Il vise à faciliter la mise en réseau de doctorants et/ou post doctorants entre la France et l’Allemagne, sous la forme d’une école d’été ou d’un ou plusieurs atelier(s) de recherche. Le public-cible doit être composé de doctorants et/ou de post-doctorants, et l’ouverture aux étudiants de master est possible. Le partenariat doit être composé d’au moins un établissement français et un établissement allemand. La participation d’un troisième pays est encouragée. La subvention est généralement comprise entre 2 000€ et 15 000€. La durée minimum est de deux jours et la durée maximale de quatre semaines. Trois dates limites de dépôts de projets ont lieu dans l’année : 15 mars, 15 juin et 15 septembre. La durée d’évaluation des dossiers par l’UFA est de quatre mois maximum.
En conséquence, pour vos écoles d’été ou ateliers de recherche franco-allemands ayant lieu fin 2017 ou début 2018, pensez à faire votre demande d’ici le 15 mars.
Pour rappel, avant soumission, les dossiers doivent être validés par le Pôle unique d’ingénierie avant la signature de l’établissement.

  • Date limite de soumission des dossiers : 15 mars 2017
  • Pour tout renseignement et avant tout dépôt, merci de prendre contact avec le PUI

Appels à projets et publications

Projets de coopération prospective Erasmus+

Les projets de coopération prospective du programme Erasmus+ sont des projets de coopération proposés et gérés par un partenariat d’acteurs clés en vue d’identifier, de tester, de développer et d’évaluer de nouvelles approches innovantes dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, qui possèdent le potentiel nécessaire pour être intégrées et apporter une contribution à l’amélioration des politiques en faveur de l’éducation et de la jeunesse.

Les projets doivent être axés sur l’innovation des pratiques et des politiques dans l’ensemble des domaines de l’éducation et de la jeunesse. Le but spécifique de ces activités est d’apporter une connaissance approfondie du ou des groupes cibles, des situations d’apprentissage, d’enseignement, de formation ou de travail des jeunes, et de fournir des méthodologies et des outils efficaces qui contribuent à l’élaboration des politiques, ainsi que des conclusions pertinentes pour les responsables politiques dans le domaine de la jeunesse, de l’éducation et de la formation à tous les niveaux.
Les projets de coopération prospective doivent permettre d’obtenir des résultats significatifs, en particulier dans les domaines suivants :

- Amélioration des politiques existantes et/ou élaboration de nouvelles politiques dans les domaines de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse par l’identification, la mise à l’épreuve, le développement et l’évaluation d'approches innovantes présentant le potentiel nécessaire pour être intégrées et ayant une incidence directe sur l’élaboration des politiques européennes dans les domaines de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse ;
- Données factuelles et connaissances approfondies du ou des groupes cibles, des situations d’apprentissage, d’enseignement ou de travail des jeunes, ainsi que méthodologies et outils pour innover au niveau du système, permettant d’engager de nouvelles mesures et/ou politiques à développer dans le cadre des priorités définies ;
- Potentiel d’effet à long terme sur l’efficacité et l’efficience des systèmes d’éducation et de formation par l’intégration d’approches stratégiques innovantes et perfectionnées ;
- Valeur ajoutée européenne par une coopération commune et apprentissage mutuel entre les parties prenantes ayant une incidence sur l’élaboration des politiques au niveau européen.

  • Subvention maximale par projet : 500 000 €
  • Date limite de soumission : 14 mars 2017
  • Plus de renseignements sur le site de l'agence EACEA, notamment avec les lignes directrices (uniquement disponible en anglais pour le moment)

Appels à projets et publications

Appel à projets Horizon 2020 - Rise 2017 - « Research and innovation staff exchange »

Les dossiers de candidature dans le cadre de l'appel à projets Horizon 2020 - Rise 2017 « Research and innovation staff exchange » sont à déposer avant le 5 avril 2017.

Son objectif est de promouvoir des collaborations internationales et/ou intersectorielles au travers d'échanges de personnels, pour des périodes de mobilité allant de un à douze mois, au cours d'un projet durant quatre années.
Les mobilités concernent aussi bien les jeunes chercheurs que les chercheurs confirmés, et également les personnels non-chercheurs impliqués dans les activités de recherche et d’innovation du projet (personnels techniques et de management).

Appels à projets et publications

Appel à projets - Fonds social européen (FSE) Alsace 2017

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) Grand Est vient de publier trois appels à projets portant sur chacun des trois axes du programme opérationnel national Fonds social européen (FSE) 2014-2020.

Axe 1 : Accompagner vers l'emploi les demandeurs d'emploi et les inactifs et soutenir les mobilités professionnelles
Deux axes principaux :
- accompagnement des chômeurs vers l'emploi, notamment les jeunes de moins de 25 ans ;
- lutte contre le décrochage scolaire.
Informations complémentaires sur le site dédié

Axe 2 : Accompagnement des mutations
- gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;
- égalité salariale ;
- formation des actifs occupés hors secteur insertion ;
- vieillissement actif.
Informations complémentaires sur le site dédié

Axe 3 : Lutte contre la pauvreté et promotion de l'inclusion (seul le Haut-Rhin est concerné par cet appel)
- levée des freins professionnels et sociaux ;
- promotion de la clause d'insertion.
Informations complémentaires sur le site dédié

Si vous êtes intéressé par l'un de ces appels, il convient de lire les informations sur le site dédié puis de prendre contact avec une chargée d'affaires du Pôle unique d'ingénierie (PUI) par courriel, qui pourra vous accompagner dans le montage du dossier. Avant tout dépôt, le dossier devra avoir été validé par le PUI.

  • Date limite de dépôt de la demande en ligne : 30 juin 2017

Appels à projets et publications

Publication - "Marie. Une lecture comparée de Redemptoris Mater (Jean-Paul II) et du Commentaire du Magnificat (Luther) à la lumière des dialogues œcuméniques"

L'ouvrage Marie. Une lecture comparée de Redemptoris Mater (Jean-Paul II) et du Commentaire du Magnificat (Luther) à la lumière des dialogues œcuméniques, d'Anne-Cathy Graber, vient de paraître. Il est soutenu par le conseil de publication de l’Université de Strasbourg.

Marie est-elle un obstacle au rapprochement des Églises ? Les résultats des dialogues œcuméniques et les enseignements officiels des Églises sont-ils en cohérence ? C’est par une lecture comparée de Redemptoris Mater de Jean-Paul II et du Commentaire du Magnificat de Luther que l’ouvrage nous fait mesurer l’importance de ces questions.
La comparaison des deux grands textes est ensuite interrogée par des dialogues œcuméniques (luthéro-catholiques, mais aussi entre pentecôtistes-baptistes et catholiques) : la compréhension de Marie dans le mystère de l’Église et du salut ouvre sur des interpellations réciproques très stimulantes. En effet, la théologie mariale s’avère être un lieu de vérification œcuménique fécond : elle met en exergue les consensus et clarifie les questions encore ouvertes de la recherche œcuménique, en particulier celle de l’instrumentalité de l’Église.
Cet ouvrage est l’aboutissement d’une thèse de doctorat en théologie protestante soutenue par l’auteur et pour laquelle elle est lauréate du prix Schmutz 2016 du Chapitre Saint-Thomas – Strasbourg.
Anne-Cathy Graber est docteur de l’Université de Strasbourg et membre de l’équipe de recherche Théologie protestante (EA 4378).

Éditions Le Cerf Patrimoine, Paris - ISBN : 978-2-204-11656-5 - 552 pages - 39 €

Appels à projets et publications

Publication - Application "Sismologie"

Les Presses universitaires de Strasbourg (PUS) viennent de lancer l’application « Sismologie », le jeudi 9 février au Musée de sismologie. Une fois dans l'interface l'utilisateur à tout en main pour prendre le rôle d'un véritable sismologue.

Cette application s’appuie sur la longue tradition universitaire et scientifique qui fait de Strasbourg un pôle d’excellence reconnu mondialement en matière de sismologie. Dès la fin du 19e siècle, cette discipline a été développée sur le plan de la recherche par l’École et observatoire des sciences de la Terre (Eost), faisant de cette composante de l’Université de Strasbourg une entité unique en France.
« Avec cette application, les utilisateurs deviennent des sismologues et doivent interpréter les données transmises par un sismomètre, l’appareil clé dans la compréhension des mouvements de la terre et du plus connu d’entre eux, les séismes », décrivent les auteurs de l’application Sismologie.
Rubriquée en six chapitres, l’application vise à diffuser les progrès de la connaissance de la Terre en sensibilisant un large public à l’exploitation des moyens d’observation, l’acquisition des données et l’élaboration des outils théoriques nécessaires à leur exploitation.

  • À découvrir sur Google play et App Store- 4,99 € - Disponible en français et en anglais.