Études et vie étudiante
Études et vie étudiante

Benjamin Lassauzet, mélomane communicatif

Benjamin Lassauzet propose et anime depuis quatre années des ateliers d’écoute d’œuvres musicales, généralement jouées quelques jours plus tard par l’Orchestre philharmonique de Strasbourg (OPS).

« Ces ateliers d’écoute permettent de comprendre comment l’œuvre musicale fonctionne, quels sont les éléments qui la constituent, pourquoi elle ne pouvait pas ne pas exister ! », explique Benjamin Lassauzet. Il prépare ses ateliers consciencieusement. Dès la définition du programme de la saison de l’OPS, le musicologue écoute toutes les œuvres et choisit celles qui lui plaisent. Puis, il les réécoute en boucle et entreprend un mois de recherches pour chaque atelier. « Je me documente beaucoup. Je prends une partition et j’en tire ce que je peux comme un enquêteur. Je cherche à comprendre comment l’œuvre a été faite. » Benjamin souhaite ainsi guider le public dans l’œuvre, qui est au centre du propos, ouvrir une porte sur un univers sonore auquel il n’aurait pas accès. D’autant qu’il y a des choses que tout le monde connaît et des choses cachées. La richesse de la musique permet plusieurs interprétations. Ce qui intéresse aussi ce curieux passionné, c’est d’aborder des domaines culturels très variés : comprendre la vie des homosexuels au 19e siècle, les danses macabres, l’arrivée des Mille et une nuits en Europe, l’astrologie, la musique des Indiens et des Noirs d’Amérique, la Bible, la mythologie grecque…
« Et je mets un point d’honneur à soigner la présentation de mes ateliers : un diaporama très visuel en complément de ce que je raconte, la participation de comédiens, des extraits que je joue en direct au piano...
 » Le résultat semble plaire puisque 80 personnes de 10 à 90 ans assistent aux ateliers, dont de plus en plus d’habitués. Et la progression exponentielle du nombre d’ateliers depuis quatre ans l’atteste également. La première année, le conférencier en proposait trois, la seconde : six, la troisième : huit et cette année : dix-huit dont une dizaine préparés nouvellement. Ces ateliers s’exportent même dans le département voisin puisque Benjamin en anime également depuis l’année dernière pour l’Orchestre symphonique de Mulhouse.

De 10 à 90 ans, du néophyte à l’érudit

Les retours dithyrambiques l’étonnent, mais il avoue apprécier particulièrement les étoiles plein les yeux de son auditoire. « Le plus beau compliment vient d’un étudiant au conservatoire qui m’a confié que l’atelier lui était tout aussi accessible, qu’à un public le plus large possible, même celui ne comprenant rien à la musique ! »
Benjamin Lassauzet a découvert ces ateliers d’écoute alors animée par l’enseignante-chercheuse et pianiste Christiane Weissenbacher, lorsqu’il était étudiant à Sciences Po. « Ça a été la révélation : j’ai alors décidé de faire ce métier ! » Dès l’obtention de son diplôme, il s’inscrit à la Faculté des arts et plus précisément au Département de musicologie, où il apprend aussi à jouer du violon, du piano et des ondes Martenot. Christiane Weissenbacher devient sa professeur, sa directrice de mémoire, sa mentor. À sa retraite, il lui succède à l’animation des ateliers. Il est également doctorant en musicologie à la Faculté des arts de l’Université de Strasbourg et attaché temporaire d'enseignement et de recherche (Ater) à l’Université de Franche-Comté. « Enseignant-chercheur ou conférencier : je n’ai pas encore choisi… et je n’ai pas envie de choisir ! » conclut-il, enthousiaste.

Fanny Del

Études et vie étudiante

En sciences historiques, les étudiant voient grand

Nom de code
L’Association des étudiants en sciences historiques (AESH) de Strasbourg est née en 2010 de la fusion de deux associations : celle des étudiants en histoire de l’art et archéologie (ARTC) et celle des étudiants en histoire. « La fusion des trois universités a impulsé ce rapprochement car au final ces trois filières dépendent de la même faculté et sont complémentaires », explique Anatole Boule, trésorier et ancien président de l’association.

Raison d’être
L’objectif de l’AESH est de dynamiser la vie étudiante de façon à s’épanouir à l’intérieur comme à l’extérieur du cadre universitaire. 

Lieu de rassemblement
« Nous avons un local au sein de Palais U. Il est réservé aux membres actifs de l’association pour les réunions de travail notamment », explique Blandine Lysensoone, la présidente de l’association. L’AESH a également un comptoir au premier étage du bâtiment. « Nous tenons chaque jour une permanence pour que les étudiants puissent venir nous rencontrer. Nous voulons montrer que nous ne sommes pas seulement là pour organiser des événements mais aussi pour aider les étudiants dans leur quotidien. » 

Membres
L’association compte 260 adhérents dont 22 membres actifs qui forment le bureau. « Nous avons réussi à former un bon noyau qui s’engage dans les actions que nous organisons », se félicite Blandine. « Nous espérons bientôt pouvoir permettre à chaque adhérent qui le souhaite de développer son propre projet pour une plus grande diversité et surtout que chacun s’y retrouve », confie Anatole Boule. 

Actions
Outre les événements festifs que l’association organise (soirées, repas professeurs/étudiants, journée d’intégration), les adhérents peuvent profiter d’activités davantage culturelles. L’AESH propose notamment des projections-débats et édite un journal intitulé L’Arthisto. Chaque année, le bureau organise aussi un voyage. « Cette année, nous sommes allés à Naples. Nous choisissons toujours des destinations qui présentent un intérêt pour les trois filières », explique Blandine.
Et pour la première fois cette année, l’AESH organise une exposition intitulée « Via la Grèce » du 15 avril au 9 mai au Palais U. « Nous allons présenter une vingtaine de moulages issus du musée située au sous-sol du Palais U. L’objectif est multiple : se frotter au monde professionnel, animer le bâtiment et faire découvrir cette collection méconnue », explique Jonas Parétias, secrétaire de l’association. Et d’ajouter : « C’est notre premier gros projet en terme d’investissement humain et financier, nous souhaitons donc faire au mieux pour cet événement grand public qui mobilise une quarantaine d’étudiants. » 

Mot de la présidente
« Les sciences historiques sont composées de différentes formations qui peuvent, au premier abord, paraître éloignées même si elles sont complémentaires. L'AESH essaie de créer des liens entre des étudiants qui viennent d'horizons différents, de les orienter quotidiennement mais également dans leurs projets professionnels qui peuvent être très variés et qui témoignent de la richesse de nos formations. » 

Contact
AESH – Palais universitaire – 9 place de l’Université – Strasbourg
Site webcourrielpage Facebook

Floriane Andrey

Études et vie étudiante

La Semaine de l'environnement, c'est parti !

La Semaine de l'environnement, organisée dans la capitale alsacienne par l'association étudiante Campus Vert Strasbourg et ses nombreux partenaires, se poursuit jusqu'au 17 avril 2014.

L'édition 2014 de la Semaine de l'environnement a démarré mercredi 9 avril par une déambulation festive qui a apporté les premiers semis au nouveau jardin partagé des étudiants au Patio. S'en suivront jusqu'au 17 avril, des projections-débats, des sorties nature, des expositions, des conférences, etc. De quoi sensibiliser un large public aux thématiques de l'environnement en passant de bons moments. Campus Vert Strasbourg invite ainsi tout à chacun à être plus attentif à sa manière de vivre, de consommer, de vivre dans le respect de la nature, de soi et des autres.
La soirée de clôture débutera, jeudi 17 avril à 18 h, par la projection d'un documentaire sur le greenwashing et se poursuivra par un concert au Molodoï à partir de 20 h 30 avec une programmation éclectique et festive. Un troc de fringues se déroulera tout au long de la soirée. L'entrée sera d'ailleurs à prix réduit pour les personnes qui ramèneront un vêtement pour le troc.

Études et vie étudiante

Pour demander une bourse, un logement, c'est le moment !

Si vous avez des ressources limitées, vous avez peut-être droit à une bourse sur critères sociaux pour vous aider à financer vos études ! Pour cela, constituez votre dossier social étudiant (DSE) avant le 30 avril 2014.

Pour prétendre à une bourse sur critères sociaux, vous devez avoir moins de 28 ans au 1er septembre 2014 et suivre une formation habilitée à recevoir des boursiers. Les aides sont attribuées en fonction de trois critères : les revenus du foyer fiscal, le nombre d’enfants rattachés fiscalement à la famille et l’éloignement du lieu d’études.
Afin de savoir si vous pouvez bénéficier d’une bourse pour l’année 2014-2015, un simulateur de bourse est à votre disposition. Sachez aussi que le Crous de Strasbourg dispose de logements destinés en priorité aux étudiants boursiers.
La demande de bourse et de logement se fait par un seul et même dossier, le dossier social étudiant.

Études et vie étudiante

AudioVideoCast rencontre un vif succès

AudioVideoCast, logiciel open source de captation et de diffusion de cours ou de conférences développé par l'Université de Strasbourg, permet aux enseignants d'enregistrer les cours pour les mettre à disposition des étudiants. Depuis plusieurs années, son usage s'est accru au sein de l'université. D'autres établissements français l'ont également adopté afin de répondre à une demande croissante des usagers.

Le client de captation AudioVideoCast permet d’enregistrer l'intervenant et son support de présentation, sous forme audio et/ou vidéo, puis de les publier sur un serveur pour une retransmission synchrone. En effet, dans les amphithéâtres et les salles équipés, le logiciel enregistre l'enseignant et effectue simultanément des captures d’écrans automatisées. À la fin du cours, l’auteur publie l’enregistrement sur le site de diffusion tout en contrôlant les conditions d’accès. Ainsi, selon le choix de l’enseignant, l'étudiant peut dès la fin du cours consulter le document résultant en streaming1, en téléchargement, en podcasting2 voire même en direct.
L'université dispose actuellement de 77 salles et 30 amphithéâtres équipés avec la solution AudioVideoCast. Plus de 2 000 enregistrements ont déjà été déposés sur le site dont les consultations s’élèvent à 25 000 par mois, preuve de l’intérêt que portent les étudiants à ce type de ressources pédagogiques, particulièrement en Première année commune des études de santé (Paces).

Des nouveautés en 2014

Les ressources produites peuvent par ailleurs être directement intégrables par les enseignants dans leurs espaces de cours sur la plate-forme pédagogique Moodle. Enfin, le site permet de déposer des contenus audiovisuels déjà produits par les acteurs universitaires via une option de mise en ligne semblable à Dailymotion ou Youtube.
Au titre des nouveautés 2014, on peut noter un mode de captation screencast effectuant un enregistrement vidéo complet de l’écran, ainsi que le passage à des technologies complètement ouvertes et une adaptation prochaine à la consultation en situation de mobilité. AudioVideoCast est un exemple de réalisation commune entre la Direction des usages du numérique (DUN)et la Direction informatique (DI).

  • Contacts : Formation des enseignants (Département Ingénierie pédagogique et médiatisation de la DUN) - Développement et hébergement du serveur (DI : Christelle Védrines, responsable d'application ; Morgan Bohn, développeur ; Essaid Khamboubi, installation des clients) - Logiciels de capture : développement et R&D (François Schnell à la DUN) - Logistique audiovisuelle et accompagnement technique (Marc Levy et Christophe Lorenzi à la DUN).
Technique permettant de diffuser des flux de vidéos notamment, en temps réel et de manière continue.
2 Technique permettant le téléchargement automatique des nouveaux contenus pour son appareil mobile.